PRESSE

Mezzo Haug, with Romer at the piano, does a superb job on the Deux Chansons. I found her to be the best singer of the four because she combined interesting interpretation of the words along with an excellent voice whereas Diethelm and Gmünder, though very fine singers, were more generic.
The Art Music Lounge
August 2020
Parmi les nouveau-venus figurent la mezzo Annina Haug, au timbre chaud, qui se marie délicieusement avec la voix de Sophie Graf, …
Forum Opéra
février 2020
https://www.forumopera.com/cd/la-veillee-suisse-et-jouissif/
“Quant à Cenerentola elle-même, interprétée par Annina Haug, … Charismatique, elle campe un personnage plein de charactère,. Elle cisèle finement ses airs, avec des vocalises qui ont la fluidité de l’eau pure.”
La Liberté
11 novembre 2019
Lucrèce bouleversante, Annina Haug tient le haut du plateau non sans rappeler Natalie Dessay, par son physique et son implication.
Le Temps
28 septembre 2017
https://www.letemps.ch/culture/un-viol-haute-tension
Thomas Trachsel, 2e Symphonie, Equilibre Fribourg L’angoisse, inspirée étrangement par la naissance d’une fille – dixit le compositeur -, est progressivement exorcisée par la « Complainte d’une Mère » sur son enfant mort à la guerre, portée dans un calme olympien par la voix onctueuse, ornée d’un charmant vibrato lyrique, de la mezzo-soprano Annina Haug.
La Liberté
décembre 2014
Requiem de Franz Von Suppè; KKL novembre 2014 “Die Mezzosopranistin Annina Haug, mit leicht dunkel gefärbter Stimme, versieht das «Lacrimosa» mit einer melancholischen Streifung, gestaltet ihr Piano exquisit.”
Neue Luzerner Zeitung
novembre 2014
Il ritorno d’Ulisse in Patria, Monteverdi, Luzerner Theater 2013 “…Annina Haug als lebenslustige Dienerin bringt mit leichten Stimmen vitalen Schwung in den trostlosen Sand.”
Neue Luzerner Zeitung
2013
“Auf der irdischen Bühne hadert Penelope (Carolyn Dobbin) mit warmströmendem Mezzo- sopran mit ihrem Schicksal, der Annina Haug als Dienerin Melanto lebhaft widerspricht.”
Neue Zürcher Zeitung
NA
Kloster Fischingen, 3.10.10, Konzert des Ensembles I Diversi! “Ihren grossen Auftritt hatte mit Schuberts “Auf dem Strom” die Mezzosopranistin Annina Haug. (…) Prächtig wie sie die Wechsel von lyrischer Ergriffenheit zu dramatischer Erhabenheit gestaltete! (…) Die junge Frau hat zweifelsohne das Zeug, um sich zu einer reifen Liedsängerinn zu entwickeln. Man darf bei ihr sehr gespannt sein, was die Zukunft bringen wird.” Christof Lampart, Mywil.ch, 5. 10 2010
NA
5.10.2010
Festival du Jura, 31.8.09 |La Neuchâteloise Annina Haug a remporté le 7e Concours National du Festival du Jura, hier à Saignelégier. La mezzo-soprano de saint-Blaise a carrément laissé…sans voix un jury tombé sous son charme. (…) |”Sa voix est peut-être un don de la nature. Encore faut-il savoir s’en servir. Annina Haug donne l’impression que tout est simple. Mais chaque note est excessivement dangereuse. (…) sa diction a été impeccable, en français comme en allemand. Son visage exprime un grand respect du geste.” Jean-François Antonioli, président du Jury.”
L’Express / Gérard Stegmüler
31 août 2009